Accueil
Acteurs
Actrices
Compositeurs
Films
Photographes
Réalisateurs
Scénaristes
Technique
Récompenses
Thèmes










   

Les Yvelines font leur cinéma

Les autres départements

Sa situation géographique

Le département des Yvelines est un département français, appartenant à la grande couronne de la région Île-de-France. Créé en 1964, c'est le plus étendu des départements issus du démembrement de l'ancienne Seine-et-Oise et le neuvième département français par la population (premier dans la grande couronne parisienne). L'Insee et la Poste lui attribuent le code 78 repris de l'ancienne Seine-et-Oise. Ses habitants sont appelés les Yvelinois.
Sa préfecture est Versailles.

Source : Wikipédia

Histoire du département

Les origines : Le territoire actuel des Yvelines est peuplé depuis les temps préhistoriques, en particulier sur les rives de la Seine où la présence de l'homme remonte à l'Elstérien supérieur (deuxième époque glaciaire du Pléistocène), il y a environ 400 000 ans. On a retrouvé dans les alluvions de la Seine (boucles de Moisson et de Guernes) et dans les limons des plateaux de nombreux vestiges des civilisations acheuléennes (Paléolithique inférieur), moustériennes (Paléolithique moyen). D'autres sites attestent de l'implantation d'Homo sapiens dans la région depuis le Paléolithique supérieur jusqu'à l'âge du fer. Les restes de monuments mégalithiques de la fin du Néolithique (environ 3000 ans av. J.-C.), notamment des sépultures collectives (allées couvertes) sont encore en place surtout dans le nord du département : notamment l'"Allée de la Justice" à Épône, la "Cave aux Fées" à Brueil-en-Vexin, le dolmen de la Pierre Ardoue à Saint-Léger-en-Yvelines.
La période gauloise, au cours de laquelle la région se trouvait principalement dans le domaine des Carnutes, a laissé divers vestiges, le site le plus remarquable étant le sanctuaire celtique (fanum) de Bennecourt qui se trouvait à la frontière entre les cités des Carnutes, des Aulerques et des Véliocasses et qui a subsisté jusqu'à l'époque gallo-romaine.
De l'époque gallo-romaine on a pu reconnaître plusieurs sites, dont celui de Diodurum (près de Pontchartrain), vicus des Carnutes qui se trouvait au croisement de deux importantes voies romaines ainsi que plusieurs villae, notamment à Richebourg, Limetz-Villez et aux Mesnuls (La Millière), et un sanctuaire (mithraeum) dédié au dieu Mithra à Septeuil. Un réseau de voies romaines assez développé quadrillait le territoire. Reconnu par diverses méthodes alliant les observations sur le terrain à la prospection aérienne, il comportait de grands axes est-ouest et nord-sud reliant Paris à la Normandie et Beauvais à Chartres, et trois points de franchissement de la Seine à Mantes, Meulan et Poissy.
De l'époque mérovingienne, on a retrouvé de nombreuses nécropoles, dont la plus importante se trouve à Vicq au centre du département. La présence de croix dans les sépultures atteste de la christianisation du territoire entre le IVe et le VIIIe siècle.
Au cours du IXe siècle, les Vikings remontent la Seine pour attaquer Paris et ravagent les régions traversées, massacrant par exemple les pêcheurs de Croissy en 845 et établissant un camp d'hivernage dans une île à Jeufosse vers 855. Les raids ne prennent fin qu'avec le traité de Saint-Clair-sur-Epte conclu en 911.
À l'époque des rois capétiens, le territoire des Yvelines, bordé à l'ouest par la Duché de Normandie, entre progressivement dans le domaine royal. En 987, à l'avènement d'Hugues Capet, seule la chatellenie de Poissy, qui couvre le pays du Pincerais, en fait partie. De nombreux seigneurs locaux sont les vassaux du roi de France, mais certaines familles puissantes contestent sa suzeraineté : les comtes de Meulan, les comtes de Vexin au nord, les comtes de Montfort, les seigneurs de Rochefort au sud et ne seront soumises que sous Philipe Auguste. À cette époque le territoire se couvre de châteaux forts, dont il subsiste certains vestiges, ainsi que d'abbayes et prieurés.
La guerre de Cent Ans : Le territoire des Yvelines vit se dérouler de nombreux conflits pendant la guerre de Cent Ans. En 1316, Mantes, Meulan, Bréval, Montchauvet sont données par le roi Philippe V le Long à son oncle Louis de France, comte d'Evreux, dernier fils de Philippe III le Hardi. A sa mort, la ville passe à son fils Philippe III, roi de Navarre et comte d'Evreux puis en 1343, à la mort de ce dernier, à son fils Charles II de Navarre dit Le Mauvais.
En 1346, la chevauchée d’Édouard III éprouve durement le territoire. Après avoir pris la Normandie, les Anglais occupent et pillent les villes de la vallée de la Seine, Mantes, Meulan et Poissy, où le roi d'Angleterre Édouard III s'installe dès le mois d'août et juste avant la bataille de Crécy. Du 13 au 16 août 1346, c'est la chevauchée du prince de Galles, Édouard de Woodstock, fils aîné d'Édouard III d'Angleterre, dit "le Prince noir", âgé de 16 ans, qui partant de Poissy incendie l'abbaye de Joyenval et le château de Saint-Germain et poursuit ses dévastations vers l'est jusqu'à Bourg-la-reine.
En 1364, Charles V attaque les possessions de Charles II de Navarre. Prenant prétexte des méfaits de brigands retranchés à Rolleboise qu'il cherche à combattre, Bertrand du Guesclin parvient à pénétrer à Mantes et à s'emparer de la ville le 7 avril 1364, puis de Meulan le 11 avril. Ces terres seront restituées à Charles V au traité d'Avignon de 1365 en échange de Montpellier.
Retombée ensuite sous le joug anglais, Mantes-la-Jolie n'est définitivement libérée qu'en 1449.
L'époque moderne : En 1561, du 9 au 26 septembre, se tient à l'initiative de Catherine de Médicis le colloque dit de Poissy, qui réunit 46 prélats catholiques, 12 ministres du culte protestant et une quarantaine de théologiens afin de maintenir la paix religieuse en France. Mais l'assemblée, prolongée au château de Saint-Germain-en-Laye, se termine sur un échec.
Le 17 janvier 1562, Catherine de Médicis fait signer au roi Charles IX, alors âgé de 12 ans, l'édit de Saint-Germain, un édit de tolérance qui autorise les réformés à pratiquer leur religion dans certaines conditions mais qui n'empêche pas le déclenchement des guerres de religion. Celles-ci frappent la région, Poissy est prise et pillée par les Huguenots en 1567.
En 1631, le roi Louis XIII fit construire le premier château de Versailles sur l'emplacement d'un pavillon de chasse acquis en 1624, et en 1632 acquiert les droits seigneuriaux de Versailles. En 1682, Louis XIV décide de transférer la Cour à Versailles.
En 1760, Christophe-Philippe Oberkampf crée à Jouy-en-Josas la manufacture de toiles imprimées (connues sous le nom de toile de Jouy), qui deviendra manufacture royale en 1783.
Versailles, ville du roi et siège du gouvernement, fut aussi le théâtre d'événements de portée nationale qui marquèrent la première phase de la Révolution au cours de l'été 1789 : le 4 mai, l'ouverture des États généraux qui se forment en "Assemblée nationale" le 17 juin, puis le 20 juin, les députés du tiers état réunis dans la salle du Jeu de paume prêtent le serment du Jeu de paume et s’engagent à ne pas se séparer avant d’avoir donné une Constitution écrite à la France, enfin le 9 juillet, l'Assemblée se proclame Assemblée constituante. Dès l'automne 1789, Versailles est désertée par le roi, l'Assemblée et les administrations, partis à Paris, et perd rapidement la moitié de sa population qui tombera à moins de 27 000 habitants en 1806.
Le 4 mars 1790, c'est la création du département de Seine-et-Oise, dont le chef-lieu est fixé à Versailles. La ville récupère ainsi l'administration du département, qui comprend une assemblée de 36 membres et un directoire de 8 membres. Ces organes de direction étaient flanqués de "représentants du peuple en mission" qui exerçaient la réalité du pouvoir.
Le 9 septembre 1792 et les jours suivants, Versailles fut le théâtre de massacres à l'encontre de prisonniers d'Orléans dont le convoi passait par la ville. On estime le nombre de victimes à 70.
L'époque contemporaine : À la chute de Napoléon, Versailles et une grande partie des Yvelines sont occupées par l'armée prussienne en 1814, puis après Waterloo en 1815. La bataille de Rocquencourt remportée le 1er juillet 1815 par le général français Exelmans fut sans lendemain, l'état-major français ayant décidé de signer l'armistice dès le 3 juillet suivant.
La guerre franco-prussienne de 1870 a particulièrement touché le territoire des Yvelines, les troupes prussiennes qui assiègent Paris font leur entrée à Versailles dès le 2 septembre 1870 et soumettent tout le département à des réquisitions et commettent des exactions en représailles aux actions des francs-tireurs. Des villages sont incendiés, tel Mézières-sur-Seine le 22 septembre de la même année.
Le 18 janvier 1871, humiliation suprême pour les Français, le roi de Prusse, Frédéric-Guillaume Ier, se fait proclamer empereur d'Allemagne dans la Galerie des Glaces. Le château de Versailles fut par la suite le cadre d'un autre événement historique : la signature le 28 juin 1919 du Traité de Versailles qui mit fin à la Première Guerre mondiale entre les Alliés et l'Allemagne. Revanche voulue par Clemenceau : la cérémonie eut lieu dans la même galerie des Glaces. La même année est signé avec l'Autriche-Hongrie le traité de Saint-Germain, suivi en 1920 du traité de Trianon
De 1871 à 1879, le gouvernement de la Troisième République siège à Versailles. Par la suite et jusqu'en 1953, l'élection du Président de la république par les deux chambres du parlement se fait à Versailles à 17 reprises.
Au tournant des XIXe et XXe siècles, les Yvelines sont le théâtre de plusieurs épisodes des débuts de l'aviation. En particulier, Clément Ader fit en 1890 un de ses premiers vols avec Éole sur le plateau de Satory, puis le 14 octobre 1897 avec l'Avion N°3, son premier vol de 300 mètres. L'essai se termina par la destruction de l'appareil et Ader, sans soutien financier de l'État abandonna ses recherches.
L'année 1910 est marquée par la grande crue de la Seine, considérée comme la crue de référence centennale de la Seine, qui affecte les communes riveraines du fleuve entre le 20 janvier et le 2 février.
En 1925, l'exécution de Landru à Versailles marque l'épilogue d'une célèbre affaire criminelle qui s'est déroulée notamment à Vernouillet et Gambais.
Pendant la Deuxième Guerre mondiale, les Yvelines sont occupées par l'armée allemande dès le 13 juin 1940, alors que la majeure partie de la population avait fui devant l'avance allemande, c'est l'exode qui laissa presque vides pendant quelques mois la plupart des agglomérations. Ainsi à Versailles, il ne subsiste que 10 000 habitants sur 60 000.
L'année 1944 est marquée par les bombardements alliés qui visent notamment les ponts sur la Seine, les gares et les zones industrielles. Certains font de nombreuses victimes parmi la population, comme à Trappes, à Mantes-la-Jolie dont le centre ancien est dévasté et à Versailles. La libération du département par l'armée américaine intervient entre le 19 et le 26 août 1944. Elle s'accompagne de drames comme le massacre de 27 résistants à Chatou le 25 août, la veille de la libération de la ville.
En 1951, le quartier général du commandement allié en Europe (SHAPE, Supreme Headquarters Allied Powers Europe) s'installe dans le camp Voluceau à Rocquencourt, où il resta jusqu'en 1967, année de son transfert en Belgique.
De la Seine-et-Oise aux Yvelines : La création des départements de Paris, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne, de l'Essonne, des Yvelines, du Val-d'Oise à partir de la Seine et de la Seine-et-Oise en 1968. La création du département des Yvelines a été décidée par la loi N° 64-707 du 10 juillet 1964 portant réorganisation de la région parisienne, qui a procédé au démembrement des anciens départements de Seine et Seine-et-Oise créés en 1790.
Le nouveau département comprend la partie ouest de la Seine-et-Oise, à savoir la presque totalité des arrondissements de Mantes-la-Jolie (sauf le canton de Magny-en-Vexin), Saint-Germain-en-Laye (sauf le canton de Rueil-Malmaison) et Versailles, une grande partie de l'arrondissement de Rambouillet et une petite partie de l'arrondissement de Pontoise (canton de Houilles).
L'année suivante, en 1969, les communes de Châteaufort et Toussus-le-Noble sont rattachées aux Yvelines au détriment de l'Essonne.
C'est le poète yvelinois Jehan Despert qui est à l'origine du nom du département, inspiré de celui, mis au pluriel, de l'ancienne forêt d'Yveline dont l'actuel massif forestier de Rambouillet est une relique. Charles de Gaulle souhaitait appeler le nouveau département "Versailles", et "Val de Seine" avait également été proposé. Mais c'est le nom suggéré par Jehan Despert qui a été adopté par l'Assemblée nationale en 1968, sur proposition de Jean-Paul Palewski.
Les Yvelines depuis 1968 : La croissance démographique soutenue, amorcée au début des années 1960, s'est poursuivie après la création du nouveau département, amplifiée à partir de 1972 par la création de la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines.
Deux faits divers qui se produisent dans les Yvelines, le premier à Élancourt en 1968, le second dans la forêt de Rambouillet en 1979, sont à l'origine d'affaires politiques au retentissement national, l'affaire Marković et l'affaire Robert Boulin.
Les Yvelines accueillent le premier sommet (G6) du groupe des pays les plus industrialisés en 1975 au château de Rambouillet, puis la huitième manifestation du genre (G7) en juin 1982 au château de Versailles. Le parlement français se réunit en congrès à Versailles à 16 reprises depuis 1968.
L'enseignement supérieur universitaire se développe dans les Yvelines à partir de 1985 par l'implantation à Versailles et Saint-Quentin-en-Yvelines d'antennes d'universités parisiennes, puis en 1991 avec la création de l'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines et de l'IUT de Vélizy-Rambouillet, suivies en 2001 de celles de l'IUT de Mantes-la-Jolie. Fin 2006, l’école nationale de musique est inaugurée à Mantes-la-Jolie. Dans le domaine culturel, le musée départemental Maurice Denis "Le Prieuré" est créé à saint-Germain-en-Laye en 1976 et les archives départementales sont transférées en 2003 dans un nouvel immeuble adapté à la conservation des documents à Montigny-le-Bretonneux.
Diverses infrastructures sont créées ou aménagées. Le port fluvial de Limay-Porcheville est ouvert en 1970. La SNCF complète l'électrification du réseau, notamment les sections Plaisir-Épône en 1977 et Plaisir-Dreux en 1984, et rouvre un tronçon de 10 km de la Grande ceinture Ouest en 2004. Dans les années 1990, la route nationale 12 est transformée en voie express, l'A14 est mise en service (1996). L'A86 est bouclée par un tronçon souterrain en 2009. La ligne de tramway T6 atteindra Viroflay en 2013. Outre les viaducs de l'A14, deux nouvelles traversées routières de la Seine sont créées à Mantes-la-Jolie (contournement est, 1993) et à Triel-sur-Seine (2003). À partir de 2002, le département met en place un réseau de communication en fibres optiques à haut débit reliant les principaux sites économiques, scientifiques et universitaires.

Source : Wikipédia

La préfecture


Les châteaux



Les films tournés dans le département
autre que la préfecture & châteaux du département

Les années 1950

CAROLINE CHÉRIE

1951, France, Comédie
Réalisé par Richard Pottier
Scénario de Jean Anouilh & Michel Audiard d'après le roman de Cécil Saint-Laurent
Photographie de Maurice Barry
Musique de Georges Auric
Décors de Jacques Krauss
Costumes de Marie-Ange Schlicklin
Montage de Jean Feyte
Son de René-Christian Forget
Scripte de Madeleine Lefèvre
Durée 2 h 20

Avec Martine Carol, Alfred Adam, Jacques Baumer, Paul Bernard, Jacques Clancy, Pierre Cressoy, Jacques Dacqmine, Raymond Souplex, Jacques Varennes, Nadine Alari, Marie Déa, Jane Marken, Claire Olivier, Madeleine Barbulée, Jacques Dufilho, Olivier Hussenot, Jean Debucourt (Voix), Geneviève Morel, Marcelle Praince...

Résumé : 14 Juillet 1789, Caroline de Bièvre a 16 ans. A cette occasion, son père donne une fête lors de laquelle il attend que Gaston de Sallanches demande la main de sa fille aînée, la soeur de Caroline, moins séduisante qu'elle. Celui ci, peu empressé de se marier, s'éclipse pendant la fête et fait, fortuitement, la rencontre de Caroline, qui tombe éperdument amoureuse de lui. Le même jour, les opposants à la monarchie absolue de Louis XVI prennent la Bastille. Paris, puis ensuite la Province, deviennent le théâtre d'une tourmente révolutionnaire sans précédent. Caroline est envoyée à Paris dans un couvent, mais le jour de son départ la calèche qui l'amène est prise d'assaut par les révolutionnaires. Elle s'enfuit, rejoint la maison de Gaston de Sallanches qu'elle trouve dans les bras d'une autre femme. Lasse et perdue, elle consent à épouser Georges Berthier qui la convoite depuis longtemps. Ce dernier, partisan d'une monarchie constitutionnelle, poursuivi, est obligé de fuir. Caroline, restée seule, n'a plus d'appui...
MADAME DE...

1953, France/Italie, Comédie Dramatique
Réalisé par Max Ophüls
Scénario de Marcel Achard, Max Ophüls & Annette Wademant d'après le roman de Louise de Vilmorin
Photographie de Christian Matras
Musique de Georges Van Parys & Oscar Strauss
Décors de Jean D'Eaubonne
Costumes de Georges Annenkov & Rosine Delamare
Montage de Borys Lewin
Son d'Antoine Petitjean
Scripte de Francine Corteggiani
Durée 1 h 42

Avec Charles Boyer, Danielle Darrieux, Vittorio De Sica, Jean Debucourt, Jean Galland, Mireille Perrey, Paul Azaïs, Josselin, Madeleine Barbulée, Gérard Buhr, René Worms...

Résumé : En 1900, à Paris. Louise, épouse particulièrement coquette et frivole d'un général attaché au ministère de la Guerre, vend en secret des boucles d'oreilles dans le but de rembourser une très importante dette de jeu qu'elle a contractée. Elle feint ensuite de les avoir perdues au cours d'une soirée à l'opéra. Les bijoux, finalement, arrivent dans les mains du baron Fausto Donati, qui, en les offrant à Louise, y trouve enfin l'occasion de lui déclarer sa flamme. La jeune femme tente alors de faire croire à son mari que c'est le hasard le plus total qui a fait ressurgir ces bijoux dans sa vie. Mais il ne la croit pas et provoque le baron en duel...

Lieux de tournage : Forêt de Rambouillet.
PAPA, MAMAN, LA BONNE ET MOI...

1954, France, Comédie
Réalisé par Jean-Paul Le Chanois
Assistant réalisateur : Pierre Granier-Deferre
Scénario de Jean-Paul Le Chanois, Pierre Véry & Marcel Aymé
Dialogues de Jean-Paul Le Chanois
Photographie de Marc Fossard
Musique de Georges Van Parys
Décors de Robert Clavel, Robert Guisguand & Gabriel Béchir
Montage d'Emma Le Chanois
Son de René Sarazin
Scripte de Brigitte Dubois
Durée 1 h 45

Avec Robert Lamoureux, Nicole Courcel, Fernand Ledoux, Gaby Morlay, Louis de Funès, Jean Tissier, Madeleine Barbulée, Gaston Modot, Dominique Davray, Judith Magre, Hubert Deschamps, Léon Arvel, Paul Bisciglia, Bernard Musson, Robert Le Béal, Jacques Marin...

Résumé : Robert rentre de l'école parce qu'il est renvoyé de la salle d'étude. Ce qui ne contente pas son père professeur de biologie et sa mère traductrice. Mais voilà que la nouvelle bonne se présente. Elle se prénomme Catherine et étudie sa licence d'anglais...

Lieux de tournage : Jouars-Pontchartrain.
VACANCES EXPLOSIVES !

1957, France, Comédie
Réalisé par Christian Stengel
Scénario de Claude Accursi, Gérard Nery & Jacques Vilfrid d'après une histoire de Gérard Nery & Christian Stengel
Photographie de Marc Fossard
Musique de Louiguy
Décors de Robert Hubert
Montage de Marinette Cadix
Scripte de Simone Pêche
Durée 1 h 34

Avec Arletty, Raymond Bussières, Marthe Mercadier, Robert Vattier, Ginette Pigeon, Philippe Bouvard, Jean Tissier, Jacques Dynam, Bernard Dhéran, Albert Michel, Charles Bouillaud, Paul Demange, Albert Dinan, Irène Tunc, Andrex, Robert Berri, Raymond Pellegrin...

Résumé : Ariette donne une somptueuse réception pour le mariage de sa fille dans le "Royal Montmartre" un petit bar délicieux et pas cher qu'elle vient d'offrir comme cadeau de noces au jeune couple. Le vendeur à l'allure louche, Monsieur Jo, confie aux jeunes gens qui partent dans le midi un grand tableau qu'ils doivent lui déposer en passant à Martigues. Après leur départ, Ariette apprend par Fred, chef d'une bande rivale de celle de Jo, que celui-ci, en posture délicate, est recherché par la police, que le tableau est bourré de drogue et que le petit bar pas cher vient de sauter. Fred lance à la poursuite du tableau deux de ses hommes : un malabar inquiétant et un dur au cœur tendre avec sa fiancée. Ariette et Monsieur Fernand, le père du jeune homme, s'élancent pour protéger nos tourtereaux inconscients, flânant sur la N 7, lesquels ont confié le tableau encombrant à un innocent transport routier. Une corrida mouvementée s'engage...

Lieux de tournage : Jouars-Pontchartrain.
SIGNÉ ARSÈNE LUPIN

1959, France/Italie, Policier
Réalisé par Yves Robert
Scénario de Diego Fabbri, Jean-Paul Rappeneau & Yves Robert
Musique de Georges Van Parys
Photographie de Maurice Barry
Décors de Robert Clavel
Direction artistique de Rino Mondellini
Costumes de Georgette Fillon
Montage de Gilbert Natot
Son de Renato Cadueri
Scripte de Geneviève Cortier
Durée 1 h 40

Avec Robert Lamoureux, Alida Valli, Jacques Dufilho, Jean Bellanger, Liliane Chenevière, Robert Dalban, Michel Etcheverry, Jean Galland, Roger Dumas, Yves Robert, Judith Magre, Paul Préboist, Gérard Darrieu...

Résumé : Dès la fin de la Grande Guerre, Arsène Lupin reprend sa vie aventureuse. Le vol de trois tableaux commis par un adversaire, le mène au trésor de la Toison d'or, dont cherche à s'emparer la jolie Aurelia. Arsène la devance et s'empare du trésor qu'il charge un journaliste de remettre au gouvernement français, après avoir prélevé quelques joyaux pour son compte personnel...

Lieux de tournage : Saint-Germain-en-Laye.
POURQUOI VIENS-TU SI TARD ?

1959, France, Drame
Réalisé par Henri Decoin
Scénario de Michel Audiard, Henri Decoin, Pierre Roustang & Albert Valentin
Photographie de Christian Matras
Musique de Charles Aznavour
Décors de Lucien Aguettand
Costumes de Tanine Autré
Montage de Claude Durand
Son de Robert Teisseire
Scripte d'Annie Rozier
Durée 1 h 40

Avec Michèle Morgan, Henri Vidal, Francis Blanche, Marc Cassot, Pierre-Louis, Evelyne Aznavour, Albert Médina, Colette Richard, Jean Claudio, Robert Dalban, Claude Dauphin, Charles Aznavour, Gabrielle Fontan, Dominique Zardi...

Résumé : Walter, reporter photographe, fait la connaissance de Catherine, une jeune avocate. Cette dernière tente de l'intéresser à la lutte qu'elle mène contre l'alcoolisme. Elle plaide actuellement en faveur d'un ancien amant, René, qui est accusé de diffamation par des marchands de vin. Walter s'éprend de Catherine. René, jaloux, dévoile alors l'alcoolisme de la jeune femme à ses adversaires. A l'audience, ceux-ci utiliseront l'argument, mais Catherine le retournera contre eux en arguant de son propre cas...

Lieux de tournage : Cernay-la-Ville & Rambouillet.

Les années 1960

LE CAPITAINE FRACASSE

1961, France/Italie/Espagne, Aventures
Réalisé par Pierre Gaspard-Huit
Scénario de Pierre Gaspard-Huit & Albert Vidalie d'après le roman de Théophile Gautier
Photographie de Marcel Grignon
Musique de Georges Van Parys
Décors de Robert Guisgand
Costumes de Mireille Leydet
Montage de Louisette Hautecoeur
Son de Robert Teisseire
Scripte de Colette Robin
Durée 1 h 48

Avec Jean Marais, Geneviève Grad, Gérard Barray, Riccardo Garrone, Anna Maria Ferrero, Danielle Godet, Sophie Grimaldi, Guy Delorme, Sacha Pitoëff, Philippe Noiret, Louis de Funès, Jean Rochefort, Bernard Dhéran, Maurice Teynac, Jacques Toja, Raoul Billerey, Robert Pizani, Jean Yonnel, Robert Berri, Rivers Cadet, Bernard Lajarrige, Jacques Préboist, Paul Préboist...

Résumé : Philippe, baron ruiné, rencontre au hasard des chemins, une troupe de comédiens et tombe amoureux d'Isabelle. Il devient le poète de la troupe. Avec elle, il parcourt la France et la défend contre les bandits. Isabelle aime Philippe, mais ne veut pas l'épouser afin de ne pas nuire à sa carrière. Isabelle est en butte aux assiduités du duc de Vallombreuse. Philippe, le capitaine Fracasse, le contraint à accepter un duel. Le duc est vaincu. Mais Isabelle est enlevée, et détenue au château de Vallombreuse...

Lieux de tournage : Rambouillet, Poigny-la-Forêt & Saint-Léger-en-Yvelines.
LE TRAIN
(The train)

1964, France/USA/Italie, Guerre
Réalisé par John Frankenheimer & Arthur Penn
Scénario de Franklin Coen, Frank Davis & Walter Bernstein d'après le livre de Rose Valland "Le front de l'art"
Adaptation & dialogue d'Albert Husson
Photographie de Jean Tournier & Walter Wottitz
Musique de Maurice Jarre
Décors de Willy Holt
Montage de David Bretherton & Gabriel Rongier
Son de Joseph de Bretagne
Durée 2 h 13

Avec Burt Lancaster, Michel Simon, Jeanne Moreau, Paul Scofield, Suzanne Flon, Paul Bonifas, Claude Millot, Albert Remy, Jacques Marin, Wolfgang Preiss, Howard Vernon, Richard Münch, Jean Bouchaud, Jean-Pierre Zola, Bernard Lajarrige, Gérard Buhr...

Résumé : Le 2 Août 1944 - Les troupes alliées approchent inexorablement de la capitale qu'elles vont délivrer. Un officier de la Wehrmacht, le colonel Von Waldheim se hâte de faire partir vers l'Allemagne les impressionnantes et inestimables collections de tableaux rassemblées au musée du jeu de Paume et que le maréchal Goering compte bien s'approprier. Les cheminots français participant à la résistance vont tout faire pour empêcher ce train chargé du patrimoine français d'arriver par delà le Rhin...



Lieux de tournage : Gargenville.

Les années 1970

LE MUR DE L'ATLANTIQUE

1970, France/Italie, Comédie
Réalisé par Marcel Camus
Assistant réalisateur : Alain Corneau
Scénario de Marcel Camus, Marcel Jullian & Jacques Rémy d'après une histoire du Colonel Rémy
Photographie d'Alain Levent
Musique de Claude Bolling
Décors de Pierre Guffroy & Albert Rajau
Costumes de Michèle Richer
Montage d'Andrée Camuseix
Mixage son de Jacques Carrère & Claude Villand
Scripte de Patrick Aubrée
Durée 2 h 15

Avec Bourvil, Peter McEnery, Sophie Desmarets, Jean Poiret, Reinhard Kolldehoff, Sara Franchetti, Pino Caruso, Terry-Thomas, Roland Lesaffre, Jacques Balutin, Jean-Pierre Zola, Georges Staquet, Robert Le Béal, Jacques Préboist, Billy Kearns, Jackie Sardou, Guy Delorme, Jess Hahn, Patrick Préjean, Michel Robin...

Résumé : La Normandie en 1944. Léon Duchemin est un paisible restaurateur qui mène une vie sans histoires entre une soeur farfelue et une fille très indépendante. Ses clients, assez disparates, vont du lieutenant Friedrich, ordonnance de Rommel, à Armand, le chef clandestin de la Résistance locale, en passant par toute une petite faune de trafiquants du marché noir. Duchemin paraît tellement à l'abri des aléas de la guerre que les mauvaises langues laissent entendre qu'il serait peut-être un collaborateur à ses moments perdus. Or, un soir, Jeff, un sympathique pilote de la R.A.F, tombe du ciel sur sa maison et, plus précisément dans le lit de sa fille Juliette. Le lendemain, Léon qui veut faire repeindre la devanture de sa maison endommagée par les bombardements, est pris à tort pour le peintre qui devait se charger du travail et est emmené à la Kommandantur où on a un travail similaire à lui proposer. Léon emporte par erreur, à la suite de sa visite, un plan secret concernant les fameux V1 de Hitler. Dès lors, Léon est engagé d'office parmi les Résistants...



Lieux de tournage : Le camp militaire de Frileuse à Beynes.
LES CHOSES DE LA VIE

1970, France/Italie/Suisse, Drame
Réalisé par Claude Sautet
Scénario de Paul Guimard, Claude Sautet & Jean-Loup Dabadie d'après le roman de Paul Guimard
Photographie de Jean Boffety
Musique de Philippe Sarde
Costumes de Jacques Cottin
Montage de Jacqueline Thiédot
Mixage son de Jean Nény & Alex Pront
Scripte de Geneviève Cortier
Durée 1 h 29

Avec Michel Piccoli, Romy Schneider, Gérard Lartigau, Jean Bouise, Boby Lapointe, Hervé Sand, Jacques Richard, Betty Beckers, Dominique Zardi, Gabrielle Doulcet, Roger Crouzet, Henri Nassiet, Claude Confortès, Marie-Pierre Casey, Marcelle Arnold, Jean-Pierre Zola, Max Amyl, Isabelle Sadoyan, Lea Massari, Pierre Londiche...

Résumé : Michel est victime d’un terrible accident de voiture. Mortellement blessé, il revoit sa vie en accéléré. Il réalise alors l’importance de ces multitudes de petites choses de l’existence, ces joies et ces peines qui constituent le bonheur de toute une vie...



Lieux de tournage : Neauphle-le-Château & Thoiry.
LAISSE ALLER... C'EST UNE VALSE

1971, France/Italie, Comédie
Réalisé par Georges Lautner
Scénario de Georges Lautner & Bertrand Blier
Photographie de Maurice Fellous
Musique de Clinic & Phil Steele
Décors de Jean D'Eaubonne
Montage de Michelle David
Son de Louis Hochet
Durée 1 h 40

Avec Jean Yanne, Mireille Darc, Bernard Blier, Michel Constantin, Rufus, Jess Hahn, Venantino Venantini, René Clermont, Paul Préboist, Nanni Loy, Philippe Castelli, Georges Claisse, Coluche, Jean Luisi, Daniel Prévost, Jean-Michel Ribes, Philippe Khorsand, Jean Martin, René Bouloc, Gérard Darrieu, Guy Delorme, Robert Berri...

Résumé : A sa sortie de prison, Serge est capturé par une bande de truands qui veulent connaître la cachette de son butin. Délivré par son copain Michel, il retrouve sa séduisante épouse. Tous trois s'enfuient pour récupérer les bijoux mais leur plan échoue et ils sont une fois de plus arrêtés. Cependant, le commissaire a son idée et ne les conduit pas en prison...



Lieux de tournage : Auteuil, Beynes & Thoiry.
LE CHARME DISCRET DE LA BOURGEOISIE

1972, France, Comédie
Réalisé par Luis Buñuel
Scénario de Luis Buñuel & Jean-Claude Carrière
Photographie d'Edmond Richard
Décors de Pierre Guffroy
Costumes de Jacqueline Guyot
Montage d'Hélène Plemiannikov
Mixage son de Jacques Carrère
Scripte de Suzanne Durrenberger
Durée 1 h 42

Avec Fernando Rey, Paul Frankeur, Delphine Seyrig, Bulle Ogier, Stéphane Audran, Jean-Pierre Cassel, Julien Bertheau, Milena Vukotic, Claude Piéplu, Pierre Maguelon, François Maistre, Michel Piccoli, Ellen Bahl, Georges Douking, Robert Le Béal, Bernard Musson, Jacques Rispal...

Résumé : Don Rafael Acosta et ses amis M. et Mme Thévenot, accompagnés de Florence, la sœur de madame, se rendent à dîner chez M. et Mme Sénéchal. À leur arrivée, ils s’étonnent de l’absence de feu dans la cheminée et constatent que la table n’est pas mise. C’est que les Sénéchal n’avaient pas noté la bonne date sur leur agenda. Ils décident quand même de se rendre dans un restaurant du coin mais son propriétaire vient de passer l’arme à gauche et repose dans la pièce d’à côté. Chaque fois que les six amis décident de se retrouver, une circonstance imprévue va interrompre leur repas...

Prix & Récompenses : Bafta 1974 : Meilleure actrice & Meilleur scénario.



Lieux de tournage : Clairefontaine-en-Yvelines, Choisel & Louveciennes.
CÉSAR ET ROSALIE

1972, France/Italie/Allemagne, Drame
Réalisé par Claude Sautet
Scénario de Jean-Loup Dabadie, Claude Sautet & Claude Néron
Photographie de Jean Boffety
Musique de Philippe Sarde
Décors de Pierre Guffroy
Costumes d'Annalisa Nasalli-Rocca
Montage de Jacqueline Thiédot
Son de William-Robert Sivel
Mixage son de Maurice Gilbert
Montage son de Noelle Balenci
Scripte de Geneviève Cortier
Durée 1 h 50

Avec Yves Montand, Romy Schneider, Sami Frey, Bernard Le Coq, Eva Maria Meineke, Henri-Jacques Huet, Isabelle Huppert, Gisela Hahn, Carlo Nell, Robert Le Béal, Henri Coutet, Umberto Orsini, Michel Piccoli (Voix), Alexandre Arcady...

Résumé : Rosalie vit depuis quelques temps avec César, vendeur en métaux de récupération. Le jour du remariage de sa mère, Rosalie retrouve un ami d'autrefois, David. Celui-ci, au cours de la réception qui suit, avoue à César qu'il aime encore Rosalie. A partir de ce moment, César fait tout pour éloigner David, mais il irrite si profondément Rosalie que celle-ci part vivre auprès de David. César n'abandonne pas pour autant la partie, et rejoint le couple sur la côte. C'est au tour de David de rompre avec Rosalie. Le temps passe. Un jour, dans son atelier de dessin à Paris, David voit arriver César. Celui-ci s'inquiète : Rosalie, peu heureuse, semble bien avoir besoin de David. César conjure David de se rendre auprès d'elle. David refuse d'abord, mais César y met une telle violence qu'il part avec ce dernier rejoindre Rosalie en Vendée... où l'amitié des deux hommes s'approfondit. Mais, lequel des deux Rosalie aime-t-elle vraiment ?...



Lieux de tournage : Châteaufort & Rambouillet.
DEUX HOMMES DANS LA VILLE

1973, France/Italie, Drame
Réalisé par José Giovanni
Scénario de José Giovanni & Daniel Boulanger
Photographie de Jean-Jacques Tarbès
Musique de Philippe Sarde
Décors de Jean-Jacques Caziot & Gianfranco Pucci
Costumes d'Hélène Nourry
Montage de Françoise Javet
Son de Jean Rieul
Scripte de Lucile Costa
Durée 1 h 40

Avec Jean Gabin, Alain Delon, Mimsy Farmer, Victor Lanoux, Cécile Vassort, Ilaria Occhini, Guido Alberti, Malka Ribowska, Christine Fabréga, Gérard Depardieu, Robert Castel, Maurice Barrier, Armand Mestral, Roland Monod, Dominique Zardi, Jacques Monod, Bernard Giraudeau, Michel Bouquet, Nicole Desailly, Michel Fortin, Bernard Musson, Jacques Rispal...

Résumé : Gino Strabliggi recouvre la liberté après avoir purgé une peine de dix ans de réclusion. Suivant les conseils de Germain Cazeneuve, l'éducateur qui s'est occupé de lui et continue de lui porter un amical intérêt, il décide de mener une vie honnête, loin des tentations du passé. Il réussit à trouver du travail dans une imprimerie à Meaux. Peu de temps après, Sophie, sa femme, meurt dans un accident de voiture. Une fois de plus, Cazeneuve soutient Gino, qui se lie avec une jeune Anglaise, Lucy. L'inspecteur Goitreau, qui jadis arrêta Gino, s'acharne sur l'ancien truand, dont il ne peut pas croire qu'il ait renoncé à ses coupables habitudes...



Lieux de tournage : Marly-le-Roi & Saint-Cyr-l'Ecole.
FLIC STORY

1975, Policier, France/Italie
Réalisé par Jacques Deray
Scénario de Alphonse Boudard & Jacques Deray d'après l'autobiographie de Roger Borniche
Photographie de Jean-Jacques Tarbès
Musique de Claude Bolling
Décors de Théobald Meurisse
Costumes d'Hélène Nourry
Montage d'Henri Lanoë
Son de Jean Nény & Jean Labussière
Scripte de Bénédicte Kermadec
Durée 1 h 52

Avec Alain Delon, Jean-Louis Trintignant, Renato Salvatori, Claudine Auger, Maurice Biraud, André Pousse, Mario David, Paul Crauchet, Marco Perrin, Henri Guybet, Maurice Barrier, Françoise Dorner, Catherine Lachens, Christine Boisson...

Résumé : En 1947, le commissaire Vieuchêne demande à l'inspecteur Roger Borniche de retrouver un dangereux truand, Emile Buisson, qui vient de s'évader de l'asile psychiatrique de Villejuif. Buisson commence par éliminer un complice indélicat. Puis une série de délits indique à la police qu'il persévère dans ses activités. Borniche tente de faire parler les proches de Buisson, mais le truand reste insaisissable. Excédé, Vieuchêne décharge Borniche de sa mission. Le meurtre d'un nouvel indicateur, Mario le Rital, conduit cependant l'inspecteur à reprendre le collier, cette fois-ci avec des méthodes plus adaptées...



Lieux de tournage : Auffargis & Jouars-Pontchartrain.
L'ALPAGUEUR

1976, Policier, France
Réalisé par Philippe Labro
Scénario de Philippe Labro & Jacques Lanzmann
Photographie de Jean Penzer
Musique de Michel Colombier
Décors de François de Lamothe
Costumes de Paulette Breil
Montage de Jean Ravel
Son de Bernard Bats
Durée 1 h 50

Avec Jean-Paul Belmondo, Bruno Cremer, Jean Négroni, Patrick Fierry, Jean-Pierre Jorris, Victor Garrivier, Claude Brosset, Marcel Imhoff, Maurice Auzel, Muriel Belmondo, Jean-Luc Boutté, René Chateau...

Résumé : Chasseur de primes des temps modernes, l'Alpagueur remplit avec succès les délicates missions qu'on lui confie. A peine a-t-il démantelé un vaste réseau de drogue implanté à Rotterdam qu'il est chargé de démasquer l'Epervier. Ce tueur impitoyable et sans états d'âme se fait volontiers aider par de jeunes voyous, quitte à les abattre une fois l'opération terminée. Costa Valdes, l'un de ces malheureux complices, a toutefois survécu. Mais, placé derrière les barreaux, il reste muet lors des multiples interrogatoires qu'on lui fait subir. L'Alpagueur, sous une fausse identité, le rejoint dans sa cellule, gagne sa confiance et lui tire petit à petit les vers du nez...



Lieux de tournage : Carrières-sur-Seine.
MORT D'UN POURRI

1977, USA, Policier
Réalisé par Georges Lautner
Scénario de Jean Laborde, Michel Audiard & Claude Sautet
Photographie d'Henri Decaë
Musique de Philippe Sarde
Décors de Françoise De Leu
Costumes de Marie-Françoise Perochon
Montage de Michelle David
Son de Michel Desrois
Mixage son de Michel Barlier & Maurice Gilbert
Montage son de Jacqueline Thiédot
Casting d'Anita Benoist
Scripte de Catherine Prévert
Durée 2 h 03

Avec Alain Delon, Ornella Muti, Stéphane Audran, Mireille Darc, Maurice Ronet, Michel Aumont, Jean Bouise, Daniel Ceccaldi, Julien Guiomar, Klaus Kinski, François Chaumette, Xavier Depraz, Henri Virlojeux...

Résumé : Par amitié, Xavier Maréchal accepte de fournir un alibi au député Philippe Dubaye, qui vient de lui avouer le meurtre de Serrano, un maître chanteur. Les policiers ne sont pas dupes. Philippe est abattu à son tour. Xavier récupère les dossiers compromettants que détenait Serrano, avec l'aide d'un ancien harki, Kébir, qui est abattu au cours de l'opération. Les tueurs se lancent à la poursuite de Xavier, qui est bien décidé quant à lui à retrouver l'assassin de son ami. Un étrange ballet commence. Pour des raisons diverses, Christiane, la veuve de Philippe, Lacor, un avocat membre d'une mystérieuse organisation extrémiste, Fondari, un truand tout-puissant, et Tomski, un richissime homme d'affaires, tentent, qui par la douceur, qui par la force, de récupérer les documents...



Lieux de tournage : Rocquencourt.
LA CARAPATE

1978, France, Comédie
Réalisé par Gérard Oury
Scénario de Gérard Oury & Danièle Thompson
Photographie d'Edmond Séchan
Musique de M. Philippe-Gérard
Décors de Jean André & Georges Glon
Costumes de Tanine Autré
Montage d'Albert Jurgenson
Son de Jacques Maumont & Alain Sempé
Durée 1 h 40

Avec Pierre Richard, Victor Lanoux, Raymond Bussières, Claude Brosset, Jacques Frantz, Claire Richard, Blanche Ravalec, Bernard Granger, Robert Dalban, Jean-Pierre Darras, Bruno Balp, Erick Desmarestz, Janine Souchon, Janine Darcey, Katia Tchenko, Alain Doutey, Henri Attal, Patrick Floersheim, Luc Florian, Roger Muni...

Résumé : Le 27 mai 1968, Jean-Philippe Duroc, un avocat, quitte Paris et se rend à la prison de Lyon pour rencontrer son client, Martial Gaulard, et lui annoncer que son pourvoi en cassation a été rejeté. A peine dans les lieux, une mutinerie éclate...



Lieux de tournage : La Celle-Saint-Cloud.
LE TOUBIB

1979, France, Drame
Réalisé par Pierre Granier-Deferre
Scénario de Pierre Granier-Deferre & Pascal Jardin d'après le roman de Jean Freustié "Harmonie et les horreurs de la guerre"
Photographie de Claude Renoir
Musique de Philippe Sarde
Décors de Maurice Sergent
Costumes de Marie-Françoise Perochon
Montage de Jean Ravel
Son de Pierre Davoust & Jean Labussière
Scripte d'Hélène Sebillotte
Durée 1 h 30

Avec Alain Delon, Véronique Jannot, Bernard Giraudeau, Francine Bergé, Michel Auclair, Catherine Lachens, Bernard Le Coq, Henri Attal, Jean-Pierre Bacri, Dominique Zardi...

Résumé : A 40 ans, Jean-Marie Desprée, a déjà un passé de chirurgien célèbre. Endurci, muré en lui-même à la suite d'une grave crise affective déclenchée par le départ de sa femme, Jean-Marie dirige aujourd'hui une antenne chirurgicale de la Croix-Rouge. Car c'est la guerre, une guerre terriblement dévastatrice. Un très beau matin rempli de soleil et de blessés que l'on a amenés en hélicoptères d'un front invisible et tout proche, Jean-Marie voit arriver dans son équipe une jeune infirmière, Harmonie. Elle a 20 ans, elle est belle et elle croit encore en l'avenir de l'homme. Leur vie étrange, où l'horreur médicale alterne avec des baignades dans un lac de montagne, les pousse l'un vers l'autre. Entre cette fille, toute neuve, décidée à se dévouer, prête à aimer et cet homme blasé, hostile, misanthrope, l'évolution sentimentale sera complexe et lente, inéluctable pourtant. Et si Harmonie doit disparaitre, frappée d'un mal incurable, elle aura su briser la solitude de Jean-Marie...



Lieux de tournage : Fontenay-Saint-Père.

Les années 1980

TOUT FEU, TOUT FLAMME

1982, France, Comédie
Réalisé par Jean-Paul Rappeneau
Scénario de Jean-Paul Rappeneau, Joyce Buñuel & Élisabeth Rappeneau
Photographie de Pierre Lhomme
Musique de Michel Berger
Décors d'Hilton McConnico
Costumes de Catherine Leterrier
Montage de Marie-Josèphe Yoyotte
Son de Jean-Pierre Ruh
Mixage son de Jacques Maumont
Casting de Dominique Besnehard
Durée 1 h 48

Avec Yves Montand, Isabelle Adjani, Lauren Hutton, Alain Souchon, Jean-Luc Bideau, Pinkas Braun, Jean-Pierre Miquel, Jean Rougerie, Amélie Gonin, Facundo Bo, Christian Bouillette, Alain Frérot, Hubert Saint-Macary, Jeanne Marine...

Résumé : 4 femmes dans un vieil appartement du quartier Mouffetard à Paris. une grand-mère et ses 3 petites filles, Juliette 14 ans, Delphine 16 ans et Pauline. Pauline, c'est l'ange gardien de la maison. Polytechnicienne, elle est la femme de confiance de de son Ministre de Tutelle. Elle semble faite de roc et d'acier, mais derrière cette carapace, il y a tout de même un cœur de femme. Mais il y a aussi Victor Valance le père de Pauline. Il apparait et disparait régulièrement et maintenant, après quinze années d'activités mystérieuses aux 4 coins de la planète, c'est le retour en France. Il a un grand projet et pour cela a décidé de s'attaquer au patrimoine familial. C'est alors un combat singulier entre le père et la fille. Mais ce règlement de comptes entre le père et la fille va permettre de faire éclater les personnalités de chacun. Pauline va devenir la véritable fille de son père et même si Victor à la fin, devra repartir pour un moment, ils se seront découverts l'un à l'autre...

Lieux de tournage : Marly-Le-Roi.
ASSOCIATION DE MALFAITEURS

1987, France, Comédie
Réalisé par Claude Zidi
Scénario de Michel Fabre, Didier Kaminka, Simon Michaël & Claude Zidi
Photographie de Jean-Jacques Tarbès
Musique de Francis Lai
Décors de Françoise De Leu
Montage de Nicole Saunier
Son de Jean-Louis Ughetto
Mixage son de Gérard Lamps
Montage son de Olivier Mauffroy
Durée 1 h 44

Avec François Cluzet, Christophe Malavoy, Jean-Pierre Bisson, Claire Nebout, Gérard Lecaillon, Jean-Claude Leguay, Véronique Genest, Hubert Deschamps, Roger Dumas, Patricia Malvoisin, Nathalie Krebs, Nathalie Courval, Christian Gion...

Résumé : Anciens étudiants d'HEC, Daniel, Gérard, Francis et Thierry sont restés très amis malgré des orientations différentes. Francis est un employé de banque, Gérard dans les affaires, Thierry dans la vidéo et Daniel joue au loto. Persuadé par ses amis qu'il a gagné au loto, il signe un chèque hypothéquant l'entreprise de sa mère auprès d'un ancien camarade d'HEC nommé Hassler. Ayant perdu, il essaie, mais en vain, de récupérer le document. Ses trois amis volent le coffre d'Hassler pour prendre le document et le restituent avec plusieurs millions de francs qui étaient à l'intérieur. Or l'argent ne s'y trouve plus et Hassler porte plainte...



Lieux de tournage : Conflans-Sainte-Honorine.
NE RÉVEILLEZ PAS UN FLIC QUI DORT

1988, France, Policier
Réalisé par José Pinheiro
Scénario de José Pinheiro, Alain Delon & Frédéric Fajardie d'après son roman
Photographie de Raoul Coutard
Musique de Pino Marchese
Décors de Théobald Meurisse
Costumes de Marie-Françoise Perochon
Montage de Jennifer Augé
Son de Louis Gimel & Jean-Paul Loublier
Montage son de Maurice Laumain
Casting de Lissa Pillu
Scripte de Catherine Prévert
Durée 1 h 37

Avec Alain Delon, Michel Serrault, Xavier Deluc, Patrick Catalifo, Raymond Gérôme, Serge Reggiani, Roxan Gould, Stéphane Jobert, Consuelo De Haviland, Bernard Farcy, Féodor Atkine, Philippe Nahon, Olivier Marchal...

Résumé : Le commissaire principal Scatti, mécontent de ce qu'il estime être du laxisme de la part de la justice, passe ses nuits à exécuter quelques tristes sires avec une cruauté raffinée et un enthousiasme partagé par ses hommes. Il préside en effet aux destinées d'un groupe occulte, "Fidélité police", d'inspiration néonazie. Le commissaire divisionnaire Grindel est chargé d'enquêter sur cette affaire. Il est assisté de deux inspecteurs, Perret et Lutz, celui-ci étant en fait un des tueurs du groupuscule. Très vite, Grindel s'étonne de voir disparaître tous les témoins intéressants. L'assassinat d'un de ses vieux indicateurs, le Stéphanois, ne laisse place à aucun doute...



Lieux de tournage : Achères, Andrésy & Marly-le-Roi.

Les années 1990


1991, France, Comédie
Réalisé par Jean-Marie Poiré
Scénario de Christian Clavier & Jean-Marie Poiré
Photographie de Jean-Yves Le Mener
Musique de Eric Levi
Décors d'Hugues Tissandier
Costumes de Sophie & Sylvie Marcou
Montage de Catherine Kelber
Son de Pierre Lenoir
Mixage son de Bernard Leroux & Claude Villand
Montage son de Jean Goudier
Casting de Françoise Menidrey
Scripte de Sylvette Baudrot & Patricia Petit
Durée 1 h 45

Avec Christian Clavier, Jean Reno, Isabelle Renauld, Valérie Lemercier, Jacques François, Mireille Rufel, Marc de Jonge, Jacques Dacqmine, Jacques Sereys, Raymond Gérôme, Philippe Laudenbach...

Résumé : Pour Squale, agent secret, as de la DGSE, il s'agit de démanteler un réseau international de trafic d'armes et de démasquer un traitre au plus haut niveau de l'Etat français. Pour arriver à ses fins il va manipuler un honnête citoyen, Jean-Jacques Granianski, psychologue d'entreprise, Français moyen type qui va résister au super-agent secret de façon inattendue...



Lieux de tournage : Croissy-Sur-Seine & Houdan.
LES ANGES GARDIENS

1995, France, Comédie
Réalisé par Jean-Marie Poiré
Scénario de Christian Clavier & Jean-Marie Poiré
Photographie de Christophe Beaucarne, Jean-Yves Le Mener & Christophe Legal
Musique d'Eric Levi
Décors d'Hugues Tissandier
Costumes de Patricia Poiré
Montage de Catherine Kelber
Son de Maurice Laumain & Jean-Charles Ruault
Mixage son de Bernard Le Roux & Claude Villand
Casting de Françoise Menidrey & Marie-France Michel
Durée 1 h 50

Avec Gérard Depardieu, Christian Clavier, Eva Grimaldi, Yves Rénier, Alexandre Eskimo, Laurent Gendron, Eva Herzigova, Jean Champion, Anna Gaylor, Julien Courbey, Francis Lemaire, Olivier Achard, Arielle Sémenoff, François Morel, Philippe Nahon, Armelle, Françoise Bertin, Mouss Diouf, Michel Pilorgé, Renée Le Calm...

Résumé : Antoine Carco est le patron du Carco's, un music-hall parisien de renom. Egoïste, averti, il aime l'argent, la bonne chère et les femmes. Il est fiancé à la meneuse de revue Régina Podium. Dans son monde de réussite et de paillettes, surgit de son fossé, un copain de régiment avec lequel il a fait les quatre cents coups autrefois. Cet homme lui téléphone de Hong-Kong ; il lui rappelle qu'il lui doit la vie sauve et lui demande de venir chercher son petit garçon de 5 ans, Bao. L'aventure commence...



Lieux de tournage : Montfort-l'Amaury.
BALZAC

1998, France/Italie/Allemagne, Téléfilm
Réalisé par Josée Dayan
Scénario de Didier Decoin
Photographie de Willy Stassen
Musique de Bruno Coulais
Décors de Richard Cunin
Costumes de Jean-Philippe Abril, Emmanuelle Corbeau & Samy Douib
Montage de Pauline Casalis, Adeline Yoyotte & Marie-Josèphe Yoyotte
Son de Laurent Bluwal & Muriel Mariey
Mixage son de Jean-Paul Loublier
Casting de Martina Kubesova, Shula Siegfried & Cornelia von Braun
Scripte de Jacqueline Granier-Deferre
Durée 2 x 2 h 00

Avec Gérard Depardieu (Balzac), Jeanne Moreau, Fanny Ardant, Virna Lisi, Katja Rieman, Claude Rich, Gert Voss, Sergio Rubini, François Marthouret, Gottfried John, Pascal Vannson, Marianne Denicourt, Michel Pilorgé, Albert Dray, Roland Blanche, Dominique Besnehard, Jean Davy...

Résumé : La vie en téléfilm du grand Honoré de Balzac - A la fin de sa vie il se souvient combien il a souffert du manque d'amour de sa mère. Mais une certaine Madame de Berny, amante et consolatrice, lui donne la force de devenir un romancier...

Lieux de tournage : Limay & Neauphle-le-Vieux.

Les années 2000

LA CHAMBRE DES OFFICIERS

2001, France, Comédie Dramatique
Réalisé par François Dupeyron
Scénario de François Dupeyron d'après le roman de Marc Dugain
Photographie de Tetsuo Nagata
Musique d'Arvo Pärt
Décors de Patrick Durand
Costumes de Catherine Bouchard
Montage de Dominique Faysse
Son de Michel Kharat
Montage son de Jean Dubreuil
Casting de Brigitte Moidon
Scripte de Cloé Perlemuter
Durée 2 h 15

Avec Eric Caravaca, Denis Podalydès, Gregori Derangère, Sabine Azéma, André Dussollier, Géraldine Pailhas, Isabelle Renauld, Jean-Michel Portal, Guy Tréjean, Catherine Arditi, Paul Le Person, Elise Tielrooy, Philippe du Janerand...

Résumé : Août 1914, pendant la grande guerre. Un soldat, Adrien, est blessé sur le front enfin défiguré. Il va vivre la guerre au Val-de-grâce, lutter contre la mort, réapprendre à vivre dans la chambre des officiers. Dans cet endroit durant cinq ans durant il va nouer des amitiés et l'amour qui vont le préparer à l'avenir...

Prix & Récompenses :

César 2002 : Meilleur acteur dans un second rôle & meilleure photographie.
2001 : Prix Studio-Lancaster du meilleur film européen adapté d'un roman.



Lieux de tournage : Le Mesnil-Saint-Denis.
DA VINCI CODE
(The Da Vinci code)

2006, Thriller, USA
Réalisé par Ron Howard
Scénario d'Akiva Goldsman d'après le roman du même nom de Dan Brown
Photographie de Salvatore Totino
Musique d'Hans Zimmer
Décors d'Allan Cameron & Richard Roberts
Direction artistique de Giles Masters & Tony Reading
Costumes de Daniel Orlandi
Montage de Daniel P. Hanley & Mike Hill
Casting de Janet Hirshenson & Jane Jenkins
Scripte d'Annie Penn
Durée 2 h 32

Avec Tom Hanks, Audrey Tautou, Jean Reno, Ian Mc Kellen, Alfred Molina, Paul Bettany, Jean-Pierre Marielle, Etienne Chicot, Jean-Yves Berteloot, Jürgen Prochnow, Denis Podalydès...

Résumé : Une nuit, le professeur Robert Langdon, éminent spécialiste de l'étude des symboles, est appelé d'urgence au Louvre : le conservateur du musée a été assassiné, mais avant de mourir, il a laissé de mystérieux symboles... Avec l'aide de la cryptologie Sophie Neveu, Langdon va mener l'enquête et découvrir des signes dissimulés dans les œuvres de Léonard de Vinci. Tous les indices convergent vers une organisation religieuse aussi mystérieuse que puissante, prête à tout pour protéger un secret capable de détruire un dogme deux fois millénaire... De Paris à Londres, puis en Ecosse, Langdon et Sophie vont tout tenter pour déchiffrer le code et approcher les secrets qui remettent en cause les fondements mêmes de l'humanité...

L'avis de Ciném@ et Cie : Après le livre de Dan Brown, qui s’est vendu à hauteur de 12 millions d’exemplaires à travers le monde, place au film qui fit parler de lui bien avant sa sortie, le tournage ayant été plus que sécurisé, à l’abri des rumeurs et des attaques de certains "excités". Ceci n’a pas empêché les manifestations et autres signes de protestation de fleurir ça et là. Mais, après tout, n’est-ce pas une habitude pour des films traitants de Jésus – voir "La passion du Christ" de Mel Gibson ou encore "La dernière tentation du Christ" de Martin Scorsese – de se voir vivement critiqué. Il est vrai que cette fois l’écrivain a été encore plus loin, exposant une hypothèse plus que contestable, mais, il ne faut pas oublier que le livre s’est vendu en tant que roman et pas autre chose... Pourquoi en serait-il autrement pour le long-métrage du talentueux Ron Howard ? Ce film s’aborde comme un film policier avec des morts, des courses-poursuites et la recherche de la vérité. Ce qui reste le meilleur atout de ce film, c’est la réalisation qui nous entraîne dans les rues de Paris, Londres et qui permet de ne jamais s’ennuyer et d’être tenu en haleine tout du long, appuyé en cela par des acteurs de haut niveau tel Tom Hanks, Jean Reno ou la belle Audrey Tautou. Etre pour ou contre cette idée de départ ne change pas la qualité du film – à mon goût - car, celui-ci ne se juge pas qu’en tant qu’adaptation du livre - que je n'ai pas lu - mais bien comme une œuvre à part entière. Tout est réunit (scénario, galerie impressionnante d’acteurs et la bonne musique – signée Hans Zimmer) pour faire de ce film une nouvelle preuve du talent du réalisateur et qui s’apprécie bien au-delà de cette polémique qui l’entoure. Quant à débattre de l’hypothèse abordée, c’est un autre sujet que je n’entamerais pas ici, mais qui, si elle s’avérait vraie, changerait bien des choses établies depuis des siècles. Le film peut permettre cette réflexion, et n’est-ce pas une qualité pour un film de provoquer des discussions ?...



Lieux de tournage : Saint-Germain-en-Laye.
A L'INTÉRIEUR

2007, Epouvante-Horreur, France
Réalisé par Julien Maury & Alexandre Bustillo
Scénario d'Alexandre Bustillo
Photographie de Laurent Bares
Musique de François Eudes
Décors de Marc Thiébault
Costumes de Martine Rapin
Montage de Baxter
Son de Jacques Sans
Durée 1 h 20

Avec Alysson Paradis, Béatrice Dalle, Nathalie Roussel, François-Régis Marchasson, Jean-Baptiste Tabourin, Dominique Frot, Claude Lulé, Hyam Zaytoun, Nicolas Duvauchelle...

Résumé : Depuis la mort tragique de son mari dans un accident de voiture, Sarah est seule et malgré une mère omniprésente, c'est seule qu'elle passera son réveillon de Noël. Seule et enceinte. Cette nuit est la dernière que la jeune femme passera chez elle. Le lendemain matin, celle-ci doit entrer à l'hôpital pour accoucher. Dans sa maison, tout est calme. Jusqu'au moment où quelqu'un vient frapper à sa porte. Derrière, une femme prête à tout pour arracher l'enfant qu'elle porte en elle...



Lieux de tournage : Le Port-Marly & Plaisir.

Les années 2010

JOSÉPHINE

2013, France, Comédie
Réalisé par Agnès Obadia
Scénario d'Agnès Obadia & Samantha Mazeras d'après la bande dessinée de Pénélope Bagieu
Photographie de Romain Winding
Musique de Marc Chouarain
Décors de Frédérique Lapierre
Costumes de Bethsabée Dreyfus
Montage d'Anny Danché
Son d'Olivier Mauvezin, Sylvain Bellemare & Benjamin Viau
Montage son de Sylvain Bellemare
Casting de Constance Demontoy & Marie-France Michel
Durée 1 h 28

Avec Marilou Berry, Mehdi Nebbou, Bérengère Krief, Amelle Chahbi, Cyril Gueï, Charlie Dupont, Alice Pol, Caroline Anglade, Bruno Podalydès...

Résumé : Joséphine, 29 ans 3/4, obnubilée par la taille de ses fesses, source de tous ses problèmes, n’a toujours pas trouvé l’homme de ses rêves non-fumeurbon-cuisinier-qui-aime-les-chats-et-qui-veut-plein-d’enfants. Sa seule consolation, c’est qu’elle vit avec Brad Pitt… consolation de courte durée puisque c’est son chat. Quand sa sœur lui annonce son mariage, c’est la goutte d’eau qui fait déborder la tasse à café. Elle s’invente alors une histoire d’amour avec un riche chirurgien brésilien qui lui a demandé sa main et l’emmène vivre au bout du monde. Facile à dire... Ce (petit) mensonge va l’entraîner dans un tourbillon d’aventures...



Lieux de tournage : Choisel & Châteaufort.

Né(e)s dans les Yvelines

Actrices



Sophie Broustal
Née en 1967
à Trappes

Ludivine Sagnier
Née le 3/07/1979
à La Celle-Saint-Cloud

Directeur de la photographie



Armand Thirard
Né le 25/10/1899
à Mantes-La-Jolie